Comment c’est passé le concert de NESHEZ a l’esplanade de l’acropolium de Carthage le 16.6.2012?

Y-a-t-il des échos des spectateurs? Qui a vu ce concert, a-t-il été filmé??? Pouvez-vous nous faire part de vos témoignages: Comment êtes-vous venus au concert? Le retour a la maison ou a l’after-party s’est-t-il bien passé? Comment était le son côté public?

Le Festival des Musiques Alternatives Arabes du 14. au 20.6. a été organisé par le collectif « Mousika w’ssalam».

 

Dans ce collectif il s’agit de jeunes tunisiens enthousiastes et passionnés qui font ce travail malgré d’énormes difficultés:  Stoufa, Momo, Chacha, Badiaa, etc…

Neshez n’a pu par la force des choses et des évènements commencer à se préparer que relativement tard au festival. Nous étions en plein release de l’album-compilation 1998-2007 que nous avons dû presser à moitié masterisé pour avoir une trentaine d’originaux a présenter en Tunisie.

Nous étions TRÈS heureux d’arriver sur l’esplanade de Carthage: cet endroit quatre fois millénaire est la plus belle et la plus impressionnante scène du monde entier.  Jusqu’a la dernière minute personne n’était sûr de faire le concert, ni sûr de l’heure à laquelle cela se passerait, car quelques salafistes et beaucoup de voyoux et de casseurs (qui étaient-ils?…) avaient fait des manifestations brutales et le couvre-feu militaire avait été ordonné sur la capitale et ses banlieues.

Ce couvre-feu donnait l’impression qu’un gouvernement énervé a voulu faire subir un punition générale a toute une ville, comme un enfant que l’on veut gronder. Entre-temps nous avons vécu l’arbitraire et le chaos d’un pays ou une police formée à la répression et non au maintien de l’ordre public, très corrompue, ayant complètement perdu le respect des citoyens, est maintenant totalement absente.

Nous avons vu les sentiments d’amitié et de confiance qui lient le plus souvent les gens à l’armée de leurs pays, et nous avons malheureusement assisté aux larmes de déception de nos amis confrontés parfois aux premiers cas (encore rares, heureusement) de corruption parmi les soldats des barrages militaires, qui menacent parfois par les armes d’emmener les jeunes hommes à la caserne…

Les répétitions de Neshez se sont faites par une fournaise de 40°C, un de nos musiciens a été malade. Le moment le plus psychédélique a été la mise en place balance/son/technique sur cette scène superbe en plein soleil et en plein après-midi a Carthage, ruisselants de sueur, avec vue grandiose sur la capitale, le Golfe de Tunis, Carthage, le Boukornine et le Jbel Ressas jusqu’au Jbel Zaghouan… Et la Baqla sur nos têtes (coup de soleil)…

Avant nous devait jouer Tamer, un exellent musicien et poète palestinien, il a fait son sound-check après nous.  L’annonce de l’annulation du couvre-feu pour le samedi a été entendue par radio et relayée sur le net. Le soir le concert de Tamer se passe admirablement bien, l’esplanade du concert se remplissait de plus en plus, surtout lorsque il est passé a ses créations électro-acoustiques c’était chaud…

Et nous, nous étions bloqués dans une voiture, embouteillages…. a notre arrivée on nous annoncait déja sur scène, les instruments n’étaient pas encore accordés… Nous montons en courant sur scène nous brancher, pas de sound-check, et malheureusement la mise en place technique ne fonctionnait plus, ce qui fait que nous ne nous sommes absolument plus entendus… 

Malgré ces petits tracas logistiques nous avons été épatés par un public nombreux, enthousiaste, chaud, dansant, et heureux de chanter nos textes par coeur!!!!!   A cause de la situation sécuritaire (en particulier de nuit) et de l’absence de transports en commun nous devions arrêter relativement tôt.  Mais le public, qui était me semblait-t-il en grande partie féminin, exigeait de continuer!!  Nous n’avons pas pu jouer tout notre répertoire car à 23h30 le personel a coupé plusieurs fois l’électricité de la scène!! Nous avons fini par 133 Jelleda… 

Y-a-t-il des échos des spectateurs? Qui a vu ce concert, a-t-il été filmé??? Pouvez-vous nous faire part de vos témoignages: Comment êtes-vous venus au concert? Le retour a la maison ou a l’after-party s’est-til bien passé? Comment était le son côté public?

Grand Bravo et Merci au collectif Moussika Wessalam!!!

Programme complet :

  • Jeudi 14 juin : Yasmine Hamdan & Marc Collin (Liban)
  • Vendredi 15 juin : Zeid Hamdan & Maryam Saleh (Egypte/Liban), Badiaa Bouhrizi (Tunisie)
  • Samedi 16 juin : Tamer Abu ghazaleh (Palestine), NESHEZ (Tunisie)
  • Lundi 18 juin : Labess (Algérie), Barbarouts (Tunisie) 
  • Mardi 19 juin : Mashrou 3 Leila (Liban)
  • Mercredi 20 juin : Khyam Allami (Iraq), Kamilya Jubran (Palestine)

SEE YOU SOON!!!

P.S.: Neshez n’a pris aucun cachet pour ce festival, Neshez n’a aucune vocation commerciale, toute entrée d’argent ne sert qu’à payer les frais occasionnés.

P.P.S.: Neshez soutient l’association pour la promotion de la démocratie en Tunisie enregistrée a Berlin: “Verein zur Förderung der Demokratie in Tunesien”.

Posted in Uncategorized | Leave a comment